fbpx

MARQUES FOOD : FACEBOOK, C’EST FINI ?

Capture d’écran 2019-07-02 à 09.52.13

Oasis, Dragibus, Nutella, Crunch, Ferrero-Rocher, Coca-Cola… Ces marques Food qui délaissent Facebook au profit d’autres plateformes sociales.

Durant ces dernières années, de nombreuses marques ont massivement investi le réseau social Facebook, produisant un maximum de contenu et créant un très grand nombre d’engagements, allant jusqu’aux millions d’abonnés.

Aujourd’hui cependant, de plus en plus d’adolescents délaissent Facebook au profit d’autres plateformes plus « fun » telles que Snapchat ou Instagram. Et face à cette désertion de masse, les marques Food préférées des jeunes et ados n’ont pas hésité à délaisser le géant social pour suivre leurs cibles sur ces autres plateformes. Ainsi, des marques telles que Oasis ou encore Dragibus ont fortement diminué leurs publications sur Facebook, et les ont en parallèle multipliées sur Instagram ou Snapchat. Plus intimistes, ces plateformes sociales sont pourtant beaucoup moins engageantes, de par l’absence de fonctionnalités virales telles que le partage de contenu.

Or, si à première vue, le choix de se tourner vers Instagram ou Snapchat semble être moins stratégique pour les marques, ces réseaux sociaux accompagnent en réalité le nouvel objectif des marques : favoriser la qualité en dépit de la quantité. Car désormais pour les marques, mieux vaut un nombre d’abonnés plus faible, pour que ces derniers se sentent privilégiés et ainsi s’engagent plus.

Un nouvel enjeu des marques que Facebook a bien pris en compte au travers de son nouvel algorithme qui privilégie désormais le contenu qualitatif au quantitatif (voir article sur le slow content). Des prises de parole sur Facebook qui se font alors plus rares pour les marques, mais qui bénéficient d’un maximum d’engagement. C’est pourquoi certaines de ces marques Food n’ont en réalité pas définitivement quitté le réseau social de Mark Zuckerberg, mais ont simplement opté pour l’évolution de leur stratégie de contenus, en publiant moins… mais mieux !

* Source : Plateforme Socialbakers pour le JDN

PARTAGER CET ARTICLE