fbpx

LA VIDÉO, NOUVEL ELDORADO DE LA COMMUNICATION

la vidéo nouvel eldorado de la communication

C’est en 2016 que pour la première fois, l’Internet mobile a dépassé l’Internet fixe. À l’origine de cette digitalisation : les smartphones, leur 4G et les réseaux sociaux. Nous avons alors basculé dans une autre ère, où le mobile-first est devenu une nécessité et le digital, le premier choix d’investissement publicitaire des annonceurs.

  • Vers une consommation mobile

En France, 65% de la population possède un smartphone et ce pourcentage est en constante augmentation. Le mobile a changé les modes de consommation entre les humains et leurs rapports aux marques. Il répond à trois grandes attentes : l’immédiateté des connexions, l’expressivité à travers une multiplication d’images (l’apparition d’outils de langage imagée tels que les GIFs, Smileys, etc.. ont rendu la communication de plus en plus visuelle), ainsi que la réalité augmentée.

En 2016, pour la première fois en France, le nombre de requêtes Google provenant de smartphones a dépassé celui venant de Desktops. Ce phénomène appelé le « mobile moment » est déjà présent depuis quelques années aux Etats-Unis, et va s’accroître au fil des ans. En effet, avec une nouvelle génération de Millennials qui utilise exclusivement leur smartphone pour accéder au Web, et le développement de mesures standardisées sur le mobile, ce dernier va devenir la principale source d’accès à Internet.

Un événement qui bouscule les codes et démontre l’importance pour les marques et enseignes d’intégrer le mobile dans leurs stratégies de communication. D’ailleurs, l’investissement publicitaire est actuellement plus croissant sur le mobile que sur le desktop, c’est notamment le cas tel du géant Facebook qui ne cesse de multiplier ses stratégies autour du mobile, ses revenus publicitaires qui provenant à 85% des smartphones.

Ainsi, en permettant l’hypercontextualisation et l’individualisation des usages, le mobile pourrait devenir le terminal ultime.

  • L’Âge d’Or de la production vidéo

Si la 4G a permis de faire de la publicité vidéo, l’Outstream vidéo (publicités vidéos sur Internet placées indépendamment (bannières, etc) et non intégrées dans un flux vidéo) ne cesse de monter, créant un contenu avec de moins en moins de texte, au profit d’un contenu exclusivement en images. Les marques ont bien compris que les réseaux sociaux étaient une manière de faire de l’image et de belles productions, notamment pour toucher les jeunes générations. Ainsi, l’investissement vidéo a évolué de 115% en une année !

Devenue essentielle pour se construire une identité de marque, la vidéo marketing est aujourd’hui un levier publicitaire d’avenir. Si une image peut transmettre le sens et l’essence d’un message plus facilement qu’un texte, la vidéo est encore plus efficace ! 

L’Interactive Advertising Bureau et Médiamétrie ont récemment publié une étude sur la consommation de vidéos en France, qui révèle que 63% des internautes regardent une vidéo tous les jours, les 18-24 ans en tête. La vidéo représente actuellement 2/3 du trafic mondial de données. De plus, 91 des 100 plus grands annonceurs français sont présents sur Youtube, postent en moyenne 8,3 vidéos par mois et l’ensemble représente 159 millions de vues (Sources : études Factory NPA).

Si le nombre de vidéos diffusées sur mobile augmente, c’est que ce format correspond à la nouvelle façon de consommer du contenu. Aujourd’hui, la communication se fait de manière éphémère. Face à un trop plein de contenu, les utilisateurs sont de plus en plus amenés à « scroller » et à zapper les messages publicitaires, prêtant attention à celui qui sera le plus impactant. C’est pourquoi de nouveaux formats de contenus sont apparus et permettent aux marques de se démarquer de la concurrence. On retrouve parmi ces formats les contenus éphémères, particulièrement engageants et capables de capter l’attention instantanément, mais aussi les GIFs, diaporamas, canvas, photos 360°, vidéos très courtes…

Popularisé par Snapchat, ce type de contenu est une des tendances fortes des réseaux sociaux en 2017. Ces formats plus courts, plus mobiles et plus faciles à consommer permettent de mieux capter l’attention. C’est la raison pour laquelle le lancement des stories Instagram a été un réel succès. Les visuels inspirent les consommateurs et leur font découvrir de nouveaux produits et services. Il est donc nécessaire pour les marques d’utiliser ce genre de formats pour mieux toucher leurs utilisateurs.

Produire et diffuser des vidéos de qualité est donc le nouvel enjeu des marques pour redoubler d’efficacité dans leurs stratégies de communication. Le mobile a développé l’individualisation croissante de la consommation vidéo et de l’accès à Internet, plaçant la vidéo comme support d’excellence de la publicité.

 Toutefois, les modes de consommation ne cessent d’évoluer et exigent une adaptabilité permanente des marques et enseignes aux nouvelles attentes de consommation.

À plusieurs reprises, Rangoon Customer Marketing a produit des vidéos qui ont su accompagner ses clients dans leurs stratégies de communication. À l’actif de l’agence, la réalisation de vidéos originales de recettes autour des produits Mutti, ainsi que dans le cadre de l’opération Ateliers des Chefs pour Vichy Célestins, mais également la production de vidéos virales pour le lancement à 360° du téléphone Poppy de BenQ Siemens, la réalisation de vidéos pédagogiques à but formation pour Blackberry, la production d’un film pour une édition limitée de briquets Bic aux couleurs du Brésil

PARTAGER CET ARTICLE